Jacques Higelin, champagne pour toujours et à jamais.

Jacques Higelin prémonitoire : « les dieux et les diables en sont venus à douter d’eux-mêmes ».

Que de souvenirs… D’abord la bête de scène. Des concerts de 3 heures. Des chansons qui deviennent des sketchs comme « Hold tight », « L’attentat à la pudeur »… Des paroles qui vous restent dans la tête comme peu. Je me souviens d’avoir lu le texte de « Champagne » à ma prof de français en seconde, ou bien plus récemment m’être fait chambrer par lui depuis la scène parce que ma compagne s’endormait…

Higelin a cultivé sa singularité jusqu’à l’universel, tant il a fait comprendre à chacun que c’était possible et infiniment souhaitable. Il a mis un grand coup de jeune à la chanson française et un grand coup de poésie au rock français.

Voilà, il est parti, sans se retourner, tête en l’air, retombé dans le ciel, après 77 ans d’une vie rock’n roll, une bien belle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *